Colloque international annuel de l’AFEC

9 au 11 juin 2021, Université de Caen Normandie

Conférence en ligne

 

Les organisateurs: Andrew IVES, Lorie-Anne RAINVILLE, Benoît RAOULX et Cécile FOUACHE (U de Rouen) nous informent de l’ouverture prochaine des inscriptions sur la page. Le programme du colloque y est d'ores et déjà disponible:

 

https://confafec2020.sciencesconf.org/

 

Les membres de l’AFEC sont invités à l’AG qui se tiendra le jeudi 10 juin 2021 à 10h30 (via lien Zoom).

L'AG sera suivie de la remise des prix de thèses de l'AFEC 2020 et 2021.

 

Les organisateurs ont invité deux conférenciers: James Kennedy (Université d’Edimbourg) ainsi qu’Eric Cardinal (consultant privé en affaires autochtones).

 

Nous vous rappelons que l’auteure canadienne Jane Urquhart sera l’invitée d’honneur du Congrès grâce au soutien de l’Ambassade du Canada.

 

---

 

Rappel du texte de cadrage:

Régions et régionalisme au Canada: construire et gérer l'espace politique, social et culturel.

 

La thématique du colloque – Régions et Régionalisme au Canada – se prête à un large éventail d’approches disciplinaires. Les politologues s’intéresseront, entre autres, à l’interaction et à la concurrence entre différents niveaux de gouvernement au sein du fédéralisme canadien. L’attachement à un territoire étant central pour  les peuples autochtones, comment faire évoluer le fédéralisme pour accommoder leurs demandes de gouvernement autonome ?

Les historiens sont invités à explorer, par exemple les particularités régionales, et la mise en place d’allégeances politiques et sociales à travers le temps. Les modèles qui confrontent la métropole et l'arrière-pays, connue en anglais sous le nom de Metropolitan-Hinterland Thesis, sont-ils toujours pertinents pour appréhender les forces centripètes/centrifuges en jeu au Canada ou celles de réseau/marge ?

Les sociologues et géographes s’intéressent à la construction des identités et des relations sociales dans leurs dimensions spatiales notamment à travers les questions de pouvoir et de justice (parfois déclinée en registres : sociale, spatiale, environnementale…).

Les organisateurs de ce colloque sollicitent aussi des contributions de spécialistes en littérature et en arts visuels : comment les écrivains canadiens traitent-ils de la notion de la création et de la construction du sentiment d’appartenance ? L’expression artistique de voix régionales a-t-elle été conditionnée par des environnements divers? Quels sont les éléments qui unifient la littérature canadienne au-delà de la diversité régionale ? Y a-t-il des tensions entre les perspectives nationale, provinciale, régionale et locale ? Ces mêmes questions s’appliquent au cinéma canadien, qu’il relève de la fiction ou du documentaire.

 

-----------------------------------

 

Regions and Regionalism in Canada: constructing and managing political, social and cultural territory.

 

The conference theme of Regions and Regionalism in Canada lends itself to an array of disciplinary perspectives.

For political scientists, the concept of interaction and competition between different divisions of territory raises the question of the vertical separation of powers within Canadian federalism. Canadian indigenous peoples are particularly attached to their traditional territories: how can their demands for self-government be accommodated within Canadian federalism and what impact will this have on regions and regionalism?

Historians may wish to explore questions linked to regional particularities, or to study how political and social allegiances have been constructed over the course of time. Are metropolitan/ hinterland models of analysis still pertinent as a means of understanding the centripetal/ centrifugal forces at play in Canada, or interpreting processes of regional marginalization? Sociologists and geographers have long been interested in the question of how a sense of belonging among citizens is constructed and maintained, notably by analyzing the spatial dimension of power and justice.

The conference organizers welcome contributions from specialists in literature and the visual arts: How do Canadian writers and artists deal with the concept of creating and building a sense of belonging? Has their artistic expression of regional voices been conditioned by their surrounding environments? What are the unifying elements in the diverse, regionalized corpus of Canadian literature? To what extent is there a tension at work between national, provincial, regional, or local perspectives? The same questions apply to specialists of Canadian cinema, in both fiction and documentary.

 

Scientific committee : Frédéric Boily (University of Alberta, Political Science), Cécile Fouache (Université de Rouen Normandie, Canadian literature), Yves Frenette (Université de Saint-Boniface, History), Hélène Harter (Université de Paris I Panthéon-Sorbonne, History) Andrew Ives (Université de Caen Normandie, North American Studies), Jean-Michel Lacroix (Professeur émérite Paris III Sorbonne Nouvelle, History and North American Studies), Françoise Le Jeune (Université de Nantes, History and North American Studies), Richard Nimijean (Université Carleton, Political Science), Lorie-Anne Rainville (Université de Caen Normandie, Canadian literature), Benoit Raoulx (Université de Caen Normandie, Geography), Martin Simard (Université du Québec à Chicoutimi, Geography).